Knowledge for Development

Evaluer la dégradation des terres et la désertification à l’aide des données de l’indice différentiel de végétation : cadres actuels et orientations futures

Author:

Date: 31/12/2014

Introduction:

Les exigences scientifiques des systèmes de contrôle de la dégradation et de la désertification sont identifiées : 1) validation des méthodologies sur une base comparable et solide, et 2) détection de la dégradation à des intensités et magnitudes faibles. Thomas Higginbottom et Elias Symeonakis, de la Faculté des sciences et de l’environnement de l’Université métropolitaine de Manchester, au Royaume-Uni, appliquent le cadre statistique et écologique pour évaluer la dégradation des terres et la  désertification à l’aide des données de l’indice différentiel de végétation. Ils passent également en revue le processus d’élaboration d’une analyse multitemporelle comme méthode d’évaluation de la désertification, en mettant l’accent sur la manière dont les pratiques actuelles furent façonnées par la controverse. Les méthodes communément employées sont examinées du point de vue statistique et écologique, et des recommandations sont formulées afin de déterminer les orientations futures de la recherche. Cet article est extrait du numéro spécial de Remote Sensing intitulé « La télédétection pour l’évaluation de la dégradation des terres en zones arides ».   

(Remote Sensing, 10/10/2014)

» Visit this site