Knowledge for Development

La prospective

Dans son article de fond, Marie de Lattre-Gasquet explique que la prospective offre au monde entier (et notamment aux pays ACP) une formidable opportunité pour explorer de nouveaux styles de vie et développer des modèles de production et de consommation durables. Elle décrit certaines tendances liées aux ST&I, au développement des connaissances et à l’agriculture pour montrer que la vision du futur dépend des institutions ou des individus engagés dans le développement agricole et rural, et que les ST&I ont une influence sur la recherche et le développement en agriculture, et réciproquement.

Pour illustrer l’idée selon laquelle la prospective permet de mieux orienter les décisions d’investissement, Neill Allan explique pour sa part le pourquoi, le comment, le quoi et le quand d’une démarche prospective. Il cite un certain nombre d’exemples, notamment dans les pays ACP, qui pourraient bientôt s’avérer particulièrement bénéfiques.

Certaines références viennent étayer ces articles : des liens vers les sites Web d’organisations, des groupes de réflexion et de recherche, ainsi que des revues consacrées à la prospective. Par ailleurs, afin d’obtenir des informations complémentaires sur la prospective, son rôle et son importance pour le développement agricole et rural, il existe un choix varié d’articles facilement accessibles et téléchargeables. Dossier édité par Judith Francis (CTA) et Jacqueline Sluijs (KIT). Mars-avril 2009

Dans ce rapport, Peter McCornick et son équipe de l’Institut international de gestion des ressources en eau (IWMI) ont synthétisé des années de recherche de l’IWMI. Selon eux, si l’impact exact du changement climatique sur les ressources hydriques requiert davantage de recherches, le développement de systèmes de production alimentaire plus résilients reposant sur une utilisation plus judicieuse de l’eau s’avère être la solution la plus pertinente. Ils présentent un éventail d’options pour permettre aux gouvernements et aux communautés d’assurer l’avenir de la production alimentaire qui pourrait contribuer à améliorer de manière significative l’utilisation de l’eau dans l’agriculture : méthodes à petite échelle pour collecter les eaux de pluie dans les exploitations et utilisation plus efficace par rapport aux investissements massifs dans les infrastructures, comme la construction de barrages et de réservoirs. Le stockage des eaux souterraines pour capturer l’eau infiltrée constitue une perspective prometteuse pour la recherche.      http://www.ecoticias.us/new/smart-water-management-can-help-avert-climate-induced-food-shortages_608    http://goo.gl/M8vRp5    (Ecoticias, 15/11/2013)    27/02/2014
Read more...
Représentant un large éventail de disciplines et de pays, l’équipe de transition de Future Earth (Terre d’avenir), en collaboration avec les principaux partenaires de l’Alliance des sciences et de la technologie pour le développement durable (Science and Technology Alliance for Global Sustainability), a achevé ses travaux sur la conception initiale de Future Earth, au Conseil international pour la science (ICSU). Le rapport définit la conception initiale de Future Earth, un programme de recherche international sur 10 ans lancé lors de la Conférence Rio+20 des Nations Unies sur le développement durable en juin 2012, comprenant un cadre de recherche et une structure de gouvernance, des réflexions préliminaires sur la communication et l’engagement, le renforcement des capacités et des stratégies éducatives, ainsi que des directives de mise en œuvre. L’agenda de recherche s’articule autour de trois thèmes majeurs : planète dynamique, développement mondial et changement en faveur du développement durable. Le rapport détaille les principales questions de la recherche qui seront soulevées dans chaque domaine. Dans le sous-secteur de l’agriculture, eu égard au problème du changement climatique par exemple, il convient de combler les lacunes importantes relatives aux observations géographiques et temporelles, à la compréhension des processus du système terrestre et à la confiance dans les observations et les prévisions en coordonnant davantage et mieux les travaux de recherche.  http://www.icsu.org/news-centre/news/top-news/final-report-of-the-future-earth-transition-team-published(ICSU, 04/11/2013) 27/01/2014
Read more...
La Banque mondiale a sollicité l’assistance de l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) pour mener une évaluation de la façon dont les systèmes agricoles pourraient se transformer et s’adapter au cours des trente prochaines années, et préparer une étude d’appui avec l’objectif suivant : 28/06/2006
Read more...
Ce texte propose des projections à l’horizon 2020 basées sur les meilleurs et les pires scénarios possibles pour le secteur agricole des États insulaires du Pacifique. On y discute ensuite des stratégies susceptibles d’aider à ce que le meilleur scénario se réalise et on y trouve enfin un certain nombre de recommandations pour des politiques d’action. Les populations rurales pourraient améliorer leurs conditions d’existence en saisissant les opportunités agricoles suivantes : améliorer l’autosuffisance des foyers ; répondre à la demande croissante des marchés urbains, ruraux et touristiques ; intensifier les exportations de cultures pérennes ; exporter vers les communautés asiatiques et mélanésiennes à l’étranger ; exporter de nouveaux épices et produits horticoles chaque fois qu’ils sont particulièrement compétitifs. Un des principaux rôles de la politique agricole est de donner les moyens aux populations de saisir les opportunités du secteur. Cela suppose que les décideurs et les bailleurs de fonds prennent en compte la place des petits exploitants agricoles dans le secteur privé. Il est nécessaire de construire des partenariats public-privé qui reconnaissent que le développement agricole est mené par le secteur privé, le gouvernement jouant le rôle d’un facilitateur. Version PDF 28/06/2006
Read more...