Knowledge for Development

Organismes S&T / Ressources Web


Congo : Cartographier les ressources pour assurer la survie

Dans le nord du Congo, dans la région des Plateaux, des villageois ont commencé à cartographier les ressources forestières, une initiative qui devrait les aider, selon les responsables, à protéger leurs intérêts. L’initiative a démarré durant le premier semestre de cette année dans quatre villages du district d’Ollombo, avec pour objectif la protection de leurs moyens de subsistance face à la déforestation galopante et aux activités forestières. Mis en place par l’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) avec la Rainforest Foundation britannique (RFUK), le projet veut promouvoir les droits des communautés de la forêt à avoir accès, à contrôler et à utiliser les forêts en accord avec les lois congolaises. Ce projet a également été mis en œuvre au Gabon et en République centrafricaine. (Source : IRIN news, 23 septembre 2009)

20/10/2009


Le mobile rend la recherche collaborative

Une application pour téléphone mobile permet aux chercheurs mais aussi au « scientifique citoyen » de collecter et d’analyser des données en pleine nature aux quatre coins du globe. Le logiciel EpiCollect permet de collecter des données – notamment en ce qui concerne l’étude des espèces en danger ou encore des cas de propagation de maladies – à partir de certains téléphones mobiles puis de les partager directement sur une base de données en ligne. Les données fournies par l’analyse statistique permettront d’établir des cartes immédiatement accessibles sur ces mêmes téléphones. Cette nouvelle technologie est présentée dans la revue en ligne PloS ONE. EpiCollect fonctionne à l’heure actuelle sur les « smartphones » (ces mobiles multifonctions permettant de surfer sur le net) utilisant le système d’exploitation Android de Google. Elle permet en outre aux chercheurs d’enregistrer directement dans la base de données EpiCollect les résultats des expériences réalisées sur le terrain et au « scientifique citoyen » d’envoyer des photos ou des vidéos de certaines espèces prises non loin de chez lui. Le site enregistre la position de l’utilisateur via le GPS de son mobile, intègre dans la foulée les données transmises et permet d’afficher les coordonnées géographiques en utilisant Google Maps. On peut ensuite accéder à ces données en ligne ou depuis un téléphone mobile. (Source : BBC News, 16 septembre 2009)

20/10/2009


Cours en ligne sur la gestion des connaissances

La FAO et l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR) ont signé un accord de coopération dans le but d’offrir aux pays en développement une série de cours en ligne sur la gestion des connaissances et les technologies web 2.0. Les cours interactifs modérés par un tuteur seront certifiés par des normes de qualité reconnues à l’échelle internationale et seront basés sur des matériels d’auto-formation en ligne mis au point par la FAO et ses partenaires dans le cadre de l’initiative de formation à distance intitulée Kit de ressources sur la gestion de l’information (IMARK). (Source : Espace Presse de la FAO, 14 juillet 2010)

16/08/2010


Concevoir des évaluations d'impact pour les projets agricoles

L'objectif de ce guide (publié par la Banque interaméricaine de développement) est de fournir des suggestions pour la réalisation d'études d'impact de projets agricoles (notamment de projets ciblant les agriculteurs) en vue d'améliorer la production, la productivité et la rentabilité agricoles. Sont abordées des questions spécifiques concernant l'évaluation de projets agricoles, y compris la nécessité d'utiliser des indicateurs de production et la prise en compte des effets d'entraînement qu'ils peuvent occasionner. Ce guide passe en revue les contraintes inhérentes à la conduite d'études d'impact de projets agricoles ainsi que les méthodes d'évaluation utilisées. Il couvre également la collecte de données agricoles nécessaires pour mener ce type d'évaluation et la construction d'un plan d'évaluation à cet effet. Il présente enfin trois études de cas portant sur des évaluations d'impact conçues pour un projet d'adoption de technologies en République dominicaines, un projet forestier/technologique au Nicaragua et un projet d'assurance récolte au Pérou.(Banque interaméricaine de développement, 1/4/2011)

14/06/2011


Forum d'information sur la biodiversité dans le Pacifique

Le Forum d'information sur la biodiversité dans le Pacifique (PBIF) a pour ambition de créer une base de connaissances biologiques complète et fiable d'un point de vue scientifique. Cette base de connaissances sera accessible sur Internet à tous les utilisateurs, tant au niveau local, national, régional qu'international. Le PBIF couvre une vaste zone géographique : de la Polynésie, la Micronésie, la Mélanésie aux pays australasiens bordant ces régions.Le PBIF dispose d'un certain nombre de bases de données et de bibliographies sur des questions relatives à la biodiversité, mais aussi d'une liste d'organisations opérant dans ce domaine.

14/06/2011


agINFRA : Vers la mise en place d'une infrastructure de données pour soutenir les communautés agricoles

Le projet européen innovant agINFRA est une Initiative d'infrastructures intégrées (I3) lancée en novembre 2011. Il permettra aux communautés scientifiques agricoles d'avoir une meilleure vision des programmes de sciences participatives et ouvertes consommatrices de données. Ce projet a pour objectif de concevoir et développer une infrastructure de données scientifiques pour les sciences agricoles qui facilitera la mise en place de politiques et de services destinés à promouvoir le partage de données entre les chercheurs agricoles, de manière à créer un climat de confiance au sein des communautés et entre elles. Le site web du projet www.aginfra-project.eu sera lancé début 2012. (AIMS Blog via GSDI newsletter, 15/11/2011)

11/01/2012


Des ressources pour accéder à toute la littérature botanique sur le Web

Le Weblog sur la biodiversité agricole a publié un mémo utile pour tous ceux qui souhaitent accéder en ligne à des ressources scientifiques sur l’ethnobotanique et les collections de matériel génétique, avec un lien vers une page web maintenue par l’Université du Kent et proposant une compilation de bases de données en ligne, de moteurs de recherche, de listes de contrôle, de bibliothèques d’images, etc. à l’attention des étudiants en ethnobotanique.Pour les collecteurs de matériel génétique, Agro.biodiver.se propose également un lien vers le Portail d’information sur les banques de gènes de plantes cultivées (Crop Genebank Knowledge Base) et sa page intitulée « Sources d’informations publiées sur les espèces de plantes sauvages », synthèse des nouvelles connaissances, procédures, meilleures pratiques et références en matière de diversité végétale. Il explique en outre comment et où vérifier la taxonomie/le nom des espèces, mais aussi trouver la littérature botanique informatisée ainsi que des guides sur la flore.(Agro.biodiver.se, 9/10/2012)

25/10/2012


Lancement d'un nouvel outil d’identification des principales adventices du riz en Afrique

Un nouvel outil interactif en vue de l’identification de près de 200 différentes espèces d’adventices de bas-fond en Afrique de l’Est et de l’Ouest a été récemment dévoilé au Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice). Cet outil s’appuie sur une base de connaissance accessible en ligne (http://www.afroweeds.org/idao/) et hors ligne sur les ordinateurs portables et CD-ROM ou sous forme d’application pour smartphone ou tablettes.http://www.africarice.org/warda/adrao/newsrel-afroweed-oct12.asp

21/11/2012


Guide de bonnes pratiques en matière de politiques de libre accès dans les universités

Le Harvard Open Access (OA) Project a publié la version 1.0 (octobre 2012) d’un guide de bonnes pratiques en matière de politiques de libre accès dans les universités. Celui-ci repose sur les politiques adoptées à Harvard, à Stanford et au MIT, ainsi que dans plusieurs autres institutions dans le monde. Il renferme des recommandations utiles pour les institutions qui appliquent d’autres approches et celles qui envisagent d’adopter une politique de libre accès.(Harvard University, 17/10/2012)

8/02/2013


Phytotracker : un système de gestion de l’information pour faciliter l’enregistrement des plantes, des semences et des plasmides

De nombreuses lignées végétales sont produites et conservées dans des laboratoires de recherche végétale traditionnels, aussi bien sous la forme de stocks de semences que de plantes en pleine croissance. Leur suivi et leur conservation impliquent une gestion rigoureuse et minutieuse, ce qui, compte tenu des exigences réglementaires, constitue un problème particulièrement urgent dans les laboratoires de recherche qui effectuent des manipulations génétiques. Phytotracker est un système/logiciel de gestion en laboratoire spécialement conçu pour organiser et identifier les plasmides, les semences et les plantes cultivées pouvant être utilisés dans des environnements multiplateformes. Il recourt à la base de données relationnelle et interplateformes Filemaker, qui lui permet de fonctionner de façon autonome ou comme solution en réseau basée sur serveur afin de cataloguer et de rechercher des fonctions pour les plasmides, les lots de semences et les plantes cultivées dans des pots ou des bacs, mais aussi d’assurer la traçabilité de chaque plante, de la plantation des semences au nouveau lot de semences en passant par la récolte, et d’imprimer des étiquettes appropriées à chaque étape. Le logiciel a été développé à la Cardiff School of Biosciences, université de Cardiff (Royaume-Uni) par Jeroen Nieuwland et ses collègues. Pour en savoir plus sur ce logiciel, cliquez sur le lien.  (Plant Methods 2012, 8:43; 13/10/2012)

8/02/2013


Base de données Africa Lead : enseignement à distance dans le domaine de la sécurité alimentaire

La base de données Africa Lead propose une liste complète de formations à venir et de ressources éducatives en libre accès dans le domaine de la sécurité alimentaire en Afrique. Elle s’adresse principalement aux fonctionnaires, représentants du secteur agricole, entrepreneurs, innovateurs et responsables politiques du secteur agricole. Il s’agit d’un projet collaboratif entre OER Africa, une initiative de l’Institut sud-africain pour l’enseignement à distance (SAIDE), le Forum régional universitaire pour le renforcement des capacités dans le domaine de l’agriculture (RUFORUM) et le programme de formation et de renforcement des capacités en matière de direction (Africa Leadership Training and Capacity Building Program, Africa Lead). Cette base de données garantira une large diffusion et une utilisation à grande échelle de certains cours dispensés par des établissements d’enseignement agricole en Afrique et en Amérique.  http://africalead.oerafrica.org/ and http://www.e-agriculture.org/news/africa-lead-database-e-learning-courses-scaling-food-security-africa  (e-agriculture, 15/01/2013) 

7/03/2013


AGRICAB

AGRICAB est un projet financé par l’Union européenne qui repose sur GEONETcast, un réseau mondial de systèmes de diffusion de données par satellite en temps quasi-réel conçu pour la distribution, à diverses communautés, de données, métadonnées et produits obtenus à partir d’équipements spatiaux, aéronautiques et in situ. Ce projet porte sur trois thèmes majeurs : 1) accès durable aux données numériques; 2) amélioration des capacités d’observation de la Terre grâce à la modélisation prédictive; 3) activités d’apprentissage communautaire. Initialement conçu pour traiter des questions générales liées à l’élevage, aux systèmes de cultures et à la gestion des forêts dans différents pays d’Afrique, il contribuera à former les membres de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS, Tunisie), du Centre régional pour la cartographie des ressources pour le développement (RCMRD, Kenya, et d’AGRHYMET (Niger).    http://www.agricab.info/Publications/Pages/Publications.aspx   (AGRICAB, 2013)

17/12/2013