Knowledge for Development

Premier maïs tropical génétiquement modifié en Afrique : jusqu’où et quand ?

Author:

Date: 11/07/2012

Introduction:

L’annonce fin 2011 de la transformation réussie de neuf lignées de maïs transgénique par des chercheurs financés et coordonnés par l’ASARECA a fait sensation sur le continent. Les plants transformés avec des gènes conférant une tolérance à la sécheresse ont un indice de tolérance plus élevé au déficit hydrique et certains gènes, une fois incorporés dans le génome du maïs, peuvent aider le maïs à revenir à la normale après assèchement complet. Les plantes peuvent se flétrir mais aussi revenir à la normale, à la faveur d’une réhydratation ou d’une irrigation après 24 à 72 heures. Les neuf lignées – deux lignées éthiopiennes, trois lignées kenyanes, deux lignées soudanaises et deux lignées tanzaniennes – doivent être préalablement testées en laboratoire avant d’arriver à leur destination finale : l’assiette des agriculteurs. (ASARECA, 5/2012)

» Visit this site