Knowledge for Development

Organismes S&T / Ressources web


L’initiative mondiale pour les connaissances

http://globalknowledgeinitiative.org/initiatives/innovation-on-food-security-challenges.html L’initiative mondiale pour les connaissances (Global Knowledge Initiative) joue le rôle de courtier et d’intermédiaire chargé de tisser les liens nécessaires pour combler les fossés existants en termes de connaissances. Il s’agit d’un organisme indépendant à but non lucratif, ouvert à tous les établissements scolaires, aux entreprises, aux entrepreneurs et aux organisations gouvernementales et non gouvernementales qui partagent la même mission. Cette initiative en est actuellement au lancement de ses programmes phares. Grâce à une subvention de démarrage accordée par la Fondation Lounsbery, elle chapeaute les efforts déployés pour lancer et maintenir dans la durée des partenariats dans le domaine des connaissances. Son déploiement initial couvre le Pakistan, l’Afghanistan, la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, ainsi que l’Afrique orientale.   

30/04/2014


Pôle de recherche national (NCCR)

http://www.north-south.unibe.ch/content.php/page/id/248   Le programme NCCR Nord Sud est un programme de recherche novateur dans les domaines du changement climatique et du développement durable. Basé en Suisse et disposant d’un réseau de plus de 350 chercheurs actifs dans plus de 40 pays à travers le monde, il est dédié à la recherche de solutions pratiques durables aux défis du changement climatique à l’échelle mondiale. Toutes les activités du NCCR Nord Sud s’articulent autour d’un engagement en faveur d’un partenariat entre les institutions et les particuliers dans les hémisphères nord et sud. Cette recherche est menée conjointement, en se centrant notamment sur les besoins des pays en développement et en transition, car ce sont sans doute eux les plus soumis à la pression exercée par les processus internationaux rapides de changement environnemental, économique et sociopolitique.   

30/04/2014


Programme de l’UE « Horizon 2020 »

http://www.horizon2020.gouv.fr/   Horizon 2020 est le plus vaste programme de recherche et d’innovation que l’UE ait jamais lancé, d’un budget de près de 80 milliards d’euros sur 7 ans (de 2014 à 2020) – sans compter l’investissement privé que cet argent va attirer. Son but est de concrétiser les idées du laboratoire sur le marché. Combinant recherche et innovation, Horizon 2020 contribue à la réalisation de cet objectif en mettant l’accent sur la qualité de la science, le leadership industriel et la capacité à relever les défis sociétaux. L’objectif est de permettre à l’Europe d’être à l’origine d’une production scientifique efficace, d’être en mesure d’éliminer les obstacles à l’innovation et qu’il soit plus facile pour les secteurs public et privé d’œuvrer ensemble en faveur de l’innovation.   

30/04/2014


Conseil international pour la science (CIUS)

http://www.icsu.org/what-we-do/@@category_search?path=/icsu/what-we-do&Subject:list=International%20Research%20Collaboration   Le CIUS travaille avec des partenaires stratégiques et est chargé de planifier et de coordonner les programmes de recherche internationaux qui traitent des principales questions relatives à la science et à la société. À cette fin, différents organismes interdisciplinaires ont été créés pour traiter de thèmes divers tels que : le changement de l’environnement global ; les risques et catastrophes ; le changement de l’écosystème ; les océans ; la recherche spatiale et la physique solaire-terrestre. Le CIUS participe également à un certain nombre d’activités extérieures en tant que représentant de la communauté scientifique (par exemple, la Commission des Nations Unies sur le développement durable, le Sommet de la Terre Rio +20 de 2012). Ce site Internet propose des liens vers des organismes, des comités, des projets et des activités interdisciplinaires.   

30/04/2014


La Coalition canadienne pour la recherche en santé mondiale : constitution de partenariats efficaces et durables

http://www.ccghr.ca/resources/partnerships-and-networking/effective-and-sustainable-partnerships/   Une liste de ressources a été établie pour aider les autres personnes et organisations travaillant dans le secteur de la recherche mondiale (certaines spécialisées dans la santé, mais d’autres, dans des sujets plus généraux) à œuvrer en faveur de partenariats efficaces et durables. Ces ressources incluent des discussions, des analyses, des lignes directrices, des modèles, des outils et des partenariats. Parmi les exemples de ressources, citons la publication « Partenariats de recherche Nord-Sud : défis, réponses et tendances », outil d’évaluation des partenariats et mise en évidence des impacts de la collaboration Nord-Sud en matière de recherche entre des partenaires de l’enseignement supérieur canadiens et du Sud.   

30/04/2014


Fondation européenne de la science : programmes de mise en réseau de la recherche

http://www.esf.org/coordinating-research/research-networking-programmes.html   La Fondation européenne de la science gère différents instruments allant de programmes sur 5 ans pouvant impliquer plusieurs centaines de chercheurs à des événements de 3 jours sur l’étude d’idées novatrices et des perspectives futures (Ateliers exploratoires). Ses activités visent à lever les barrières des frontières internationales au bénéfice de la science européenne dans son ensemble. Les Programmes de mise en réseau de la recherche jettent les bases permettant aux groupes de recherche financés au niveau national de répondre aux grandes questions scientifiques et aux problèmes des infrastructures de recherche, de sorte à faire avancer les frontières actuelles de la science. Ces programmes à long terme, impliquant un appel ouvert et un processus international d’examen par des pairs, doivent porter sur la science de haute qualité et démontrer la valeur ajoutée qu’apporte leur mise en œuvre à l’échelle européenne.   

30/04/2014


Fondation internationale pour la science

http://www.ifs.se/   L’IFS contribue au renforcement de la capacité des pays en développement à mener une recherche de qualité pertinente sur la gestion durable des ressources biologiques et hydriques. Ces activités portent sur l’étude des processus physiques, chimiques et biologiques et des aspects sociaux et économiques pertinents, importants dans la conservation, la production et l’utilisation renouvelable de la base de ressources naturelles. Grâce à un processus de sélection rigoureux, l’IFS identifie les jeunes scientifiques prometteurs issus de pays en développement ayant le potentiel de devenir de futurs grands scientifiques et de futurs leaders de la recherche. L’IFS agit en collaboration avec des organisations affiliées et d’autres institutions nationales, régionales et internationales, en exploitant les forces complémentaires de ces partenariats.   

30/04/2014


Réseau mondial des universités

https://www.wun.ac.uk/research   Le Réseau mondial des universités (Worldwide Universities Network, WUN) crée de nouvelles opportunités multilatérales de collaboration internationale en matière de recherche et d’enseignement supérieur. Il s’agit d’une organisation flexible et dynamique qui exploite les ressources combinées et la puissance intellectuelle de ses membres pour atteindre des objectifs internationaux collectifs et élargir les ambitions internationales. Ce réseau aide les nouveaux groupes de recherche à s’établir en leur fournissant des ressources, des contacts et des conseils. En contribuant au partage des talents entre ses différents membres, l’organisation encourage le développement de nouvelles recherches qui permettront de relever les défis futurs.  

30/04/2014


Réseau de centres d’excellence

http://www.unctad.org/noce   Les pays en développement ont besoin de consolider leurs réseaux scientifiques et d’accéder aux nouvelles technologies émergentes. Pour répondre à ce besoin, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, en collaboration avec la Commission de la science et de la technologie au service du développement (CSTD) des Nations Unies, a lancé en 2005 le « Réseau de centres d’excellence ». Ce projet sélectionne de grandes institutions scientifiques et technologiques dans le monde en développement pour en faire des centres régionaux d’apprentissage et de formation pour les scientifiques et ingénieurs des pays en développement. Le Réseau organise des séances de formation à long et à court terme pour les scientifiques issus de pays en développement, notamment d’Afrique, en cherchant à créer des liens au sein de la communauté scientifique et à renforcer la mobilité des chercheurs. Les séances de formation se centrent sur les technologies nouvelles et émergentes, comme les biotechnologies et les TIC.   

30/04/2014


L’initiative mondiale pour l’innovation

http://global-innovation-initiative.org/   L’Initiative mondiale pour l’innovation (GII) a été créée pour soutenir la collaboration multilatérale en matière de recherche et relever les défis mondiaux. Il s’agit d’une opportunité de subvention pour les partenariats de l’enseignement supérieur établis entre les États-Unis et le Royaume-Uni, dont le but est de renforcer les collaborations multilatérales en matière de recherche entre les universités des États-Unis, du Royaume-Uni et d’autres pays. Ce programme accorde des subventions à des consortiums d’universités axés sur des questions relatives à la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STEM) qui revêtent une importance mondiale, qui favorisent la recherche multinationale de pointe et qui renforcent les partenariats institutionnels internationaux. L’un des principaux objectifs est d’encourager les collaborations internationales qui renforcent les capacités entre plusieurs universités des États-Unis, du Royaume-Uni et d’autres pays.   

30/04/2014