Knowledge for Development

Les obstacles à une protection intégrée des cultures dans les pays en développement

Author:

Date: 28/07/2014

Introduction:

La protection intégrée des cultures (PIC) fait l’objet d’une très faible adoption dans les pays en développement, malgré son importance théorique et ses principes rationnels. Tels sont les résultats d’un projet de recherche mené par des chercheurs du CIAT, de l’IRD, du CIP, de l’Université de Greenwich, de l’Université Cornell et de l’Université de Wageningen. Ils ont établi une liste de 51 obstacles majeurs à l’adoption de la PIC dans les pays du Sud, dont le plus fréquent a été « l’insuffisance de formation et d’appui technique aux agriculteurs ». L’étude révèle en outre que les obstacles perçus dans les pays industrialisés sont très différents de ceux évoqués dans les pays en développement. Le premier obstacle perçu par les pays du Sud est « le manque d’action collective menée au sein d’une communauté d’agriculteurs » tandis que les pays du Nord ont plutôt mis en avant « le manque d’experts qualifiés et de vulgarisateurs en PIC ».    

http://www.pnas.org/content/early/2014/02/19/1312693111  

(Proceedings of the National Academy of Sciences and IRD (FR), 25/02/2014)

» Visit this site